Numéro 1/2 - 2016 Agrandir l'image
Numéro 1/2 - 2016

201612

N° ISSN : 0752-5656

Revue Archéologique de Picardie - Numéro 1/2 - 2016

disponible !

Plus de détails

22,00 €

Paiement sécurisé

En savoir plus

Brochure 21 x 29,7, Couverture couché satin 350 g, quadri recto pelliculé

(148 pages sur couché 135 g)

Dos carré collé

Sommaire :

• Stratigraphie, taphonomie et industrie lithique du gisement paléolithique moyen de Cuvilly par Jean-Luc Locht, Sylvie Coutard & Valérie Deloze.

• Formations superficielles et occupations paléolithiques en France septentrionale : développement et premières applications d’un système d’information géographique (SIG) par Caroline Font, Sylvie Coutard, Clément Paris, David Hérisson, émilie Goval & Jean-Luc Locht.

• Une concentration singulière de vestiges mésolithiques à Herchies dans l’Oise par Thierry Ducrocq, Anne Bridault & Sylvie Coutard.

• Que dire des traces de coups et/ou de découpe observées sur les restes humains gaulois (du IIIe au Ier s. avant notre ère) en contextes domestiques picards par Estelle Pinard.

• La tour Lhermitte : itinéraire d’une tour clé de l’enceinte urbaine de Coucy-le-Château (Aisne) du XIIIe siècle à 1652 par étienne Lallau & Cédric Gérardin avec la collaboration de Jean Soulat.

 

Résumés :

Stratigraphie, taphonomie et industrie lithique du gisement paléolithique moyen de Cuvilly par Jean-Luc Locht, Sylvie Coutard & Valérie Deloze.

La fouille du gisement paléolithique moyen de Cuvilly a été réalisée préalablement à la création d’une vaste interconnexion de gazoducs. Un décapage extensif de 4 960 m2 a été réalisé. Le niveau archéologique a été érodé dans la partie est de l’aire de fouille, et bien conservé dans la zone ouest. La séquence sédimentaire est assez comprimée et d’une interprétation assez complexe. Les observations réalisées lors de l’intervention de terrain, l’étude micromorphologique et les comparaisons avec les séquences stratigraphiques régionales de référence ont permis une attribution de l’unité sédimentaire qui contient les artefacts au sous-stade isotopique 5c (interstade de Brørup). Le niveau archéologique, composé de 404 artefacts, présente un spectre technologique comparable aux industries lithiques des gisements de cette période. Le site de Cuvilly est donc un jalon important dans la recherche sur les modalités de peuplement du nord de l’Europe au Pléistocène. En effet, en l’état actuel de la recherche dans la région Nord - Pas-de-Calais - Picardie, seuls sept gisements ont pu être attribués clairement à cet interstade.

 English   Deutsch

Formations superficielles et occupations paléolithiques en France septentrionale : développement et premières applications d’un système d’information géographique (SIG) par Caroline Font, Sylvie Coutard, Clément Paris, David Hérisson, émilie Goval & Jean-Luc Locht.

Depuis plus d’une vingtaine d’années, l’ensemble de la région Nord‑Picardie a fait l’objet de sondages profonds destinés à la découverte de sites paléolithiques conservés en profondeur. Ceux-ci furent suivis de nombreuses fouilles. La somme de données désormais recueillies est considérable, tant d’un point de vue stratigraphique qu’archéologique.

Aussi, depuis quelques années, au sein de l’Inrap Nord-Picardie, un outil relevant des Systèmes d’Informations Géographiques (SIG) a été mis en place afin d’exploiter au mieux ce corpus. Pour les fouilles les plus récentes, ce SIG a été mis en œuvre dès la phase de préparation des opérations.

Les outils de gestion des données attributaires (descriptives) et spatiales permettent de travailler à différentes échelles que ce soit sur les données géomorphologiques ou archéologiques : cartographie des formations superficielles (présence/absence à l’échelle régionale, transects sur plusieurs dizaines de mètres ou kilomètres, modélisation par interpolation du toit ou de l’épaisseur d’une unité stratigraphique sur un site…), plans de sites archéologiques, analyse des remontages, comparaisons entre sites (répartition spatiale générale ou d’un élément particulier…).  

Les exemples présentés soulignent l’importance de la réflexion méthodologique en amont de tout projet scientifique concernant l’enregistrement des données et leurs agencements relationnels, basée sur une concertation fine et un échange constant entre préhistoriens, géologues, géomorphologues, topographes et géomaticiens.

 English   Deutsch

Une concentration singulière de vestiges mésolithiques à Herchies dans l’Oise par Thierry Ducrocq, Anne Bridault & Sylvie Coutard.

Une fouille préventive préalable à l’extension d’une carrière a mis en évidence une concentration mésolithique dans la vallée du Thérain. Cette large plaine alluviale correspondait à l’époque à une juxtaposition de dômes graveleux, de chenaux et de tourbières. Le site préhistorique était placé près d’un chenal à une soixantaine de mètres d’un abrupt versant crayeux.

Les vestiges sont peu nombreux mais comportent des restes fauniques bien préservés de chevreuil et d’aurochs et une industrie lithique restreinte aux produits de plein débitage et aux microburins. 

La faible extension spatiale de la fouille ne permet toutefois pas de trancher entre plusieurs hypothèses quant à la fonction du site. Il peut s’agir d’une aire spécifique d’activité en marge d’un  habitat ou d’opérations de boucherie et d’entretien d’armes de chasse près d’un lieu d’abattage. 

Les caractéristiques typo-technologiques de l’industrie lithique oriente plutôt l’attribution vers le Mésolithique initial régional.    

 English   Deutsch  

Que dire des traces de coups et/ou de découpe observées sur les restes humains gaulois (du IIIe au Ier s. avant notre ère) en contextes domestiques picards par Estelle Pinard.

En Picardie, plusieurs établissements ruraux de la période laténienne ont livré des restes humains en position de rejet. Certaines de ces pièces osseuses portent de traces de coup et/ou de découpe qu’il reste difficile à interpréter. La comparaison avec les traces d’intervention inventoriées sur des ossements provenant des sanctuaires permet toutefois quelques hypothèses.

 English   Deutsch

La tour Lhermitte : itinéraire d’une tour clé de l’enceinte urbaine de Coucy-le-Château (Aisne) du XIIIe siècle à 1652 par étienne Lallau & Cédric Gérardin avec la collaboration de Jean Soulat.

Cet article propose de retracer les dernières découvertes réalisées sur la tour Lhermitte, composante de l’enceinte urbaine de l’ensemble fortifié de Coucy-le-Château. Deux récentes études archéologiques y ont en effet rencontré des résultats inespérés. Outre la mise au jour d’un intéressant lot mobilier, les fouilles ont permis de mieux appréhender l’aspect primitif de la structure avec la découverte surprise d’une salle basse. De plus, ces opérations ont mis en évidence diverses phases d’évolution visant à adapter la tour au développement de l’artillerie à poudre. Ces phases, très bien fossilisées, sont à mettre en relation directe avec l’histoire de Coucy. Bien qu’entraînant de nouvelles questions, ces découvertes offrent ainsi un aperçu inédit de l’évolution défensive du site, de la fin du XIVe siècle jusqu’au démantèlement final des fortifications, suite à La Fronde, en 1652.

 English   Deutsch

7 autres produits dans la même catégorie :

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...