Numéro 1/2 - 1995 Agrandir l'image
Numéro 1/2 - 1995

199512

ISSN : 0752-5656

 

Deux sites du groupe de Villeneuve-Saint-Germain à Bucy-le-Long (Aisne).
Les amphores dans la vallée de l'Aisne de la Tème finale.
Les sculptures du temple gallo-romain de Ribemont-sur-Ancre (Somme).

Plus de détails

15,00 €

Paiement sécurisé

En savoir plus

(220 pages)

Sommaire :

- Claude CONSTANTIN, Jean-Paul FARRUGGIA et Yves GUICHARD : Deux sites du Groupe de Villeneuve-Saint-Germain à Bucy-le-Long (Aisne).
- Philippe CHAMBON : L'ossuaire du Néolithique récent à Berry-au-Bac (Aisne) ; une structure post-funéraire.
- Dominique JAGU : L'ossuaire néolithique de Berry-au-Bac.Étude odontologique.
- Olivier WELLER et Bruno ROBERT : Le commerce du sel au La Tène final ; une problématique enfin relancée. Note à propos de l'importation du sel attestée au La Tène final dans l'Aisne.
- Bruno ROBERT : Les formes céramiques attestées sur l'oppidum de Villeneuve-Saint-Germain au La Tène final.
- Stéphan FICHTL : Les fouilles de la porte intérieure du site fortifié de La Chaussée-Tirancourt (Somme).
- Bénédicte HÉNON : Les amphores dans la vallée de l'Aisne à La Tène finale.
- Jean DEBORD : La fortification de l'oppidum de Villeneuve-Saint-Germain (Aisne).
- Jean DEBORD : À propos de la chronologie des sites de Pommiers et de Villeneuve-Saint-Germain (Aisne).
- Jean-Louis CADOUX et Francine DELAUNEY : Les sculptures du temple gallo-romain de Ribemont-sur-Ancre (Somme) ; une retractation.

 

Résumés :


Deux sites du groupe de Villeneuve-Saint-Germain à Bucy-le-Long (Aisne)

 

Les fouilles de sauvetage sur exploitations de gravier menée dans la Vallée de l'Aisne ont permis de dégager, à Bucy-Ie-Long, deux villages du groupe de Villeneuve-Saint-Germain. On décrit les installations de ces villages : bâtiments danubiens et leurs fosses de construction, tombes situées dans la zone d'habitat. On présente le matériel archéologique et on procède à une étude complète de la céramique. Cette dernière étude conduit à reprendre la question de la chronologie interne du groupe de Villeneuve-Saint-Germain et à situer les deux sites de Bucy-le-Long à la fin de son évolution: cette chronologie et les données spécifiques des deux
sites permettent d'insister sur le rôle primordial du substrat rubané local (Rubané Récent du Bassin Parisien) dans l'émergence du groupe Villeneuve-Saint-Germain.

English

 

 

Le commerce du sel au La Tène final : une problématique enfin relancée. Note à propos de l’importation du sel attestée au La Tène final dans l’Aisne

 

L'identification récente de fragments de moules à sel dans les oppidums de l'Aisne, hors des secteurs de production, relance d'anciennes questions liées aux débouchés de la production du sel marin. On présentera, d'une part, le type de matériel archéologique retrouvé et, d'autre part, l'état des recherches ainsi que les perspectives que suggèrent ces découvertes.

English

 

 

Les formes céramiques attestées sur l’oppidum de Villeneuve-Saint-germain au La Tène final

 

A partir d'un abondant mobilier fragmenté issu des rejets des habitats de l'oppidum de Villeneuve-Saint-Germain (Aisne), les catégories stylistiques de la céramique basées sur la classification des bords sont définies. On montre également la classification des bases et des décors, puis les occurences sont présentées.

English

 

 

Les amphores dans la vallée de l’Aisne à La Tène finale

 

Cet article a pour but d'étudier les amphores importées dans la vallée de l'Aisne (dans les limites du département actuel de l'Aisne) à La Tène finale. Ces amphores proviennent exclusivement de sites d'habitat, d'oppida ou d'établissements ruraux où elles sont rares : 5 605 tessons soit 275 individus ont été étudiés.

Une grande partie de l'article est consacrée aux Dressell, amphores vinaires italiques exportées massivement au Ier siècle avant notre ère. Ces Dressel 1 représentent, en effet, la quasi-totalité du corpus. L'étude morphologique des pâtes et des estampilles permet de mettre en évidence des différences significatives entre La Tène Dl et La Tène D2. Les autres amphores, qui contiennent également du vin, n'arrivent que très sporadiquement à la fin de La Tène D2.

English

 

 

La fortification de l’oppidum de Villeneuve-Saint-Germain (Aisne)

 

La fortification de l'oppidum de Villeneuve-Saint-Germain a pu être étudiée à plusieurs reprises, soit sur le front de taille d'une ballastière, soit en fouilles de sauvetage, soit en fouilles programmées. Malgré l'arasement presque total du rempart, ces différentes observations devaient permettre de proposer une restitution de cet ouvrage qui apparaît comme une variante intermédiaire entre le murus gallicus et le type dit « d'Erhang ». Si la présence d'une entrée dans la zone observée paraît plausible, elle n'a pu être démontrée avec
certitude. Les deux fossés précédant le rempart ont livré un mobilier abondant et varié indiquant une datation au La Tène D2, plus précisément entre -50 et -15. Se pose alors la question de la fonction d'un tel ensemble dont le rôle défensif à cette époque ne se justifiait plus. Il apparaît plutôt comme un ouvrage de prestige dont le caractère religieux ne saurait être exclu.

English

 

 

A propos de la chronologie des sites de Pommiers et de Villeneuve-Saint-Germain (Aisne)

 

Un article récent (GUICHARD et alii, 1993) remet en question les chronologies relatives et absolues des sites de Pommiers et de Villeneuve-Saint-Germain. A la suite de cette publication, nous avons été amené à réexaminer les éléments de datation qui nous semblaient les plus significatifs, soit certains types de fibules et de monnaies. De cet examen, il ressort que la datation de Villeneuve-Saint-Germain doit être maintenue au La Tène D2 et postérieurement à la Conquête. En conséquence, Pommiers ne peut être daté qu'antérieurement à la Guerre des Gaules.

English

30 autres produits dans la même catégorie :