Numéro 3/4 - 2008 Agrandir l'image
Numéro 3/4 - 2008

200834

ISSN : 0752-5656

 

Aisne : Sépulture aristocratique de la Tème à Maizy,
Oise : Nouvelle minière à silex du Néolithique à Ressons-sur-Matz,
Somme : Fouille préventiveà Quend "Le Muret". Question sur l'organistaion et le rôle d'un site côtier au Bas-Empire

Plus de détails

30,00 €

Paiement sécurisé

En savoir plus

(251 pages)

Sommaire :

- Jean-Claude Blanchet & Marc Durand - Nécrologie de Jacques Hinout (1918-2007)

- Stéphane Beaujard & Françoise Bostyn - Une nouvelle minière à silex du Néolithique à Ressons-sur-Matz "Le Fond Madelon Duriez" (Oise)

- Bruno Robert, Estelle Pinard, Ginette Auxiette, Marc Gransar & Bénédicte Hénon - Une sépulture aristocratique de la Tène D1 à Maizy (Aisne)

- Cyrille Chaidron - Les céramiques tardo-républicaines et augustéennes de Saint-Just-en-Chaussée (Oise). Nouvelles données pour la définition des horizons précoces du Nord de la Gaule

- Pascal Quérel avec la collaboration de : Rémi BLONDEAU, , Lydie Blondiau, Raphaël Clotuche, Guillaume Delepierre, Martine Derbois, Marie Derreumaux, Frédéric Lemaire, Yann Lorin, Denis Maréchal, Carole Quérel, Christian Séverin & Nathalie Soupart - Chemins, gués et établissements routiers dans l’Ouest de la Gaule Belgique

- Steven Willis - Occupations routières et agglomérations secondaires en Bretagne romaine

- Sébastien Ziegler - Un habitat protohistorique et un établissement agricole gallo-romain à Neuville-Saint-Amand "La Vallée de Neuville" (Aisne)

- Amélie Corsiez - La céramique du site de "La Vallée de Neuville" à Neuville-Saint-Amand (Aisne)

- Vincent Legros - Le mobilier métallique d’époque romaine de "La Vallée de Neuville" à Neuville-Saint-Amand (Aisne)

- Richard Rougier, Christophe Hosdez & Cyrille Chaidron avec les collaborations d’Annick Thuet & Tahar Ben Redjeb - Une fouille préventive à Quend "Le Muret" (Somme) : questions sur l’organisation et le rôle d’un site côtier au Bas-Empire

- Cyrille Chaidron - Note sur la découverte de dérivées de sigillées paléochrétiennes dans le Nord de la France

Résumés :

 

Une nouvelle minière à silex du Néolithique à Ressons-sur-Matz "Le Fond Madelon Duriez" (Oise)

 

Une nouvelle minière à silex exploitant les horizons du Campanien a été découverte à l’occasion d’un diagnostic archéologique mené par l’INRAP à Ressons-sur-Matz. Elle se localise en limite occidentale du projet d’aménagement et se développe sur une surface d’environ 4000 m2. Sur les 38 structures repérées en surface, seule une structure d’extraction a été testée. Les premières observations témoignent d’une exploitation du silex par le biais de puits peu profonds et de galeries peu développées comparables à ceux connus à Nointel.

English  Deutsch

 

Une sépulture aristocratique de La Tène D1 à Maizy (Aisne)

 

Trois enclos funéraires dont un aux dimensions imposantes ont été fouillés à Maizy (Aisne). Ce dernier ceinture une sépulture monumentale à chambre coffrée contenant une incinération accompagnée de vingt-six vases, des restes de trois amphores, des offrandes animales et plusieurs éléments métalliques. Malgré les fortes perturbations apparentes, l’essentiel du mobilier est demeuré dans sa place d’origine. Cette sépulture est attribuée à La Tène D1a.

English  Deutsch

 

Les céramiques tardo-républicaines et augustéennes de Saint-Just-en-Chaussée (Oise). Nouvelles données pour la définition des horizons précoces du nord de la Gaule


Le mobilier présenté ici provient de trois opérations archéologiques sur la commune de Saint-Just-en-Chaussée, dans l’antique cité des Bellovaques. Ces explorations laissent apparaître une importante occupation, de nature non définie précisément mais de statut privilégiée, au moins à partir de l’horizon 60-40/30 avant J.-C. (fossé 1 du site de la "Rue Just Haüy"). Cette occupation privilégiée se poursuit à la période augustéenne (fouilles de la "Rue de Montdidier, Banc Saint-Pierre"). Les céramiques provenant du fossé 1 de la Rue Just Haüy s’inscrivent dans un faciès qui, progressivement, commence à se dessiner pour le nord de la Gaule. Les nombreuses importations, qui en sont une des caractéristiques, permettent de déterminer un horizon chronologique correspondant à la conquête romaine et au second triumvirat, à savoir entre les années 60 et 30 avant J.-C. Quelques trop rares sites s’inscrivent dans cet horizon pour lesquels il est malheureusement bien délicat de préciser le statut militaire ou civil, sur la foi du seul mobilier céramique, à quelques exceptions près.

English  Deutsch

 

Chemins, gués et établissements routiers dans l’Ouest de la Gaule Belgique

 

L’étude des occupations de bord de route de l’Ouest de la Gaule Belgique révèle une grande variété de formes et de fonctions, qu’elles découlent ou non de leur intégration dans le réseau routier de l’Empire. Cette appellation regroupe des établissements routiers vraisemblablement officiels, véritables agglomérations ou simples relais, des passages à gué ou des sites portuaires. Nous rencontrons également des installations opportunistes, à vocation artisanale, commerciale et/ou agricole. Leur « classification » peut se fonder, avec plus ou moins de réserves, sur trois critères principaux : la topographie routière, la morphologie des sites et la nature des mobiliers associés.

Dans le cadre d’une approche du monde rural antique, leur étude et celle de la construction des réseaux de communication est incontournable. En effet, les établissements routiers et les chaussées auxquelles ils se rattachent matérialisent, au sein de la cité, le trait d’union entre la ville et ses terroirs. C’est pourquoi il paraît nécessaire d’orienter la recherche de terrain dans la perspective d’une meilleure prise en compte de ces sites et des voies de circulation.

English  Deutsch

 

Occupations routières et agglomérations secondaires en Bretagne romaine


Les « occupations routières » forment une catégorie importante de sites en Grande Bretagne romaine. Elles remplissent un large éventail de rôles dans la hiérarchie des occupations. Elles caractérisent les Basses Terres britanniques, loin des zones militaires qui s’étendaient aux confins de Britannia. Une distinction entre les « occupations routières » et les « agglomérations » peut être établie, néanmoins ces sites avaient plusieurs caractéristiques et fonctions en commun. à l’avenir, l’étude des « smaller centers » devra prendre en compte la topographie, le rapport à l’hydrographie, l’identité culturelle et l’origine des populations, peut-être attirées depuis l’arrière-pays. Pour cela et pour caractériser la consommation rurale, elle devra également s’appuyer sur l’analyse des assemblages de mobiliers. Ces indications quant aux tendances de consommation montrent la nécessité d’études comparatives plus systématiques. Celles-ci peuvent heureusement s’appuyer sur des programmes de prospection associés aux fouilles, elles devront favoriser analyses et publications.

Nous devons aussi considérer l’intégration politique et économique de ces sites dans un réseau d’occupations structuré, ce qui confère une importance capitale à leur étude si nous voulons comprendre la société de l’époque.

English  Deutsch

 

Un habitat protohistorique et un établissement agricole gallo-romain à Neuville-Saint-Amand "La Vallée de Neuville" (Aisne)

 

 

La fouille du site de Neuville-Saint-Amand (Aisne) a permis de mettre en évidence une occupation protohistorique, principalement datée de la fin de la période de Hallstatt, ainsi qu’une exploitation agricole importante d’époque romaine. Cette implantation, que l’on peut qualifier de villa, montre une certaine continuité entre le Ier et le IIIe siècle. Au IVe siècle le site connait une importante réorganisation. Tout en conservant certaines caractéristiques des villae du Haut-Empire (balnéaire probable), les structures d’habitat et celles liées aux activités agricoles et domestiques se concentrent sur un espace plus restreint que lors des premières phases d’occupation.

English  Deutsch

 

La céramique du site de « La Vallée de Neuville » à Neuville-Saint-Amand (Aisne)

 

La publication de la céramique du chantier de Neuville-Saint-Amand complète le propos de l’article précédent présentant le chantier dans sa globalité. Le matériel étudié, soit 6 889 tessons, est issu de deux shères chronologiques distinctes : la période proto-historique (La Tène ancienne-La Tène finale) d’une part et la période antique (Ier au IVe siècle après J.-C.) d’autre part. Le matériel proto-historique évoqué dans la première partie s’inscrit dans le faciès régional de la céramique de La Tène. Le matériel antique, plus abondant, a pu être classé au sein de 4 horizons chronologiques. Il s’inscrit lui aussi dans le contexte régional et plus précisément celui de la cité des Viromanduens, car la majorité de la céramique provient d’ateliers appartenant à la cité : Noyon, Saint-Quentin, Vermand. Le reste du matériel provient pour la plupart, des cités voisines des Suessions, Atrébates, Nerviens et Rèmes. Une petite partie, la sigillée, l’engobée et la métallescente proviennent de régions plus lointaines inscrites dans un réseau commercial dynamique déployé sur l’ensemble de la Gaule. L’article détaille ces phénomènes commerciaux au travers de la typologie et des études de pâtes.

English  Deutsch

 

Le mobilier métallique d’époque romaine de "La Vallée de Neuville"

à Neuville-Saint-Amand (Aisne) 

 

Le corpus du mobilier métallique découvert lors des fouilles de Neuville-Saint-Amand, au lieu-dit "La vallée de Neuville" compte près de 284 objets et fragments. Après un premier examen de ce lot et hormis les 213 clous, 48 objets ont été caractérisés fonctionnellement. La publication de l’étude de cet ensemble est l’occasion de présenter l’environnement matériel d’une occupation d’époque romaine diachronique (seconde moitié du Ier siècle de notre ère et au IVe siècle) à proximité de la cité des Viromanduens. Loin d’être exceptionnel et sans offrir la possibilité d’aborder des problématiques d’ordre spatiale et chronologique, ce corpus nous livre toutefois quelques éléments particuliers dont les analyses typologiques et techniques méritent d’être traitées dans cet article.

English  Deutsch

 

Une fouille préventive à Quend « Le Muret » (Somme) : questions sur l’organisation et le rôle d’un site côtier au Bas-Empire

 

 

Connu depuis le XIXe siècle, le site du "Muret" à Quend (Somme) a fait l’objet en 1999 d’une fouille préventive sur un hectare. La partie du site reconnue à cette occasion regroupe trois ou quatre bâtiments de grande dimension, accompagnés de constructions moins importantes et disséminées à la périphérie, sur plusieurs centaines de mètres carrés. Une organisation paraît se dessiner autour d’un alignement des principaux édifices sur le haut du cordon de galets, peut-être le long d’un cheminement.

Tous les bâtiments appartiennent à une occupation que l’on devine plus vaste et qui couvre les années 320-330 à 380-390 après J.-C. Cette période semble correspondre à une réoccupation des lieux à la suite d’une première occupation dont le terminus pourrait se situer autour de 275-280.

Les principales questions concernent l’organisation et la place de ce site dans les questions liées à la défense du littoral au Bas-Empire alors que sa position sur un estuaire en fait l’un des points d’entrée vers l’intérieur des terres. Il éclaire la méconnaissance de la nature même des sites du litus saxonicum, de leur forme et de leurs emplacements.

English  Deutsch

 

Note sur la découverte de dérivées de sigillées paléochrétiennes

dans le Nord de la France

 

Les importations de céramiques fines tardo-antiques dans le Nord de la Gaule sont largement dominées par les omniprésentes sigillée d’Argonne. Les importations plus « exotiques » n’ont, pendant longtemps, que rarement dépassées la vallée de la Seine. Exceptionnellement, quelques éléments originaux commencent à être repérés dans la masse documentaire issue des fouilles actuelles.

La découverte de dérivées de sigillée paléochrétienne vient donc casser une certaine monotonie et témoigne d’échanges commerciaux au long cours particulièrement complexes et moins figés que pourraient le laisser croire la domination de sigillées argonaises.

Malheureusement, la rareté des DS.P ne permet pas d’en faire des indicateurs chronologiques totalement fiables, pour l’instant.

English  Deutsch

30 autres produits dans la même catégorie :

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...