Numéro 3/4 - 2010 Agrandir l'image
Numéro 3/4 - 2010

201034

ISSN : 0752-5656

 

Aisne : Villeneuve-Saint-Germain : du nouveau sur le site éponyme.

Somme : Le souterrain aménagé de Mesnil-Domqueur.

Plus de détails

25,00 €

Paiement sécurisé

En savoir plus

(165 pages)

Sommaire :

Jean Debord (1926 - 2010) par Bruno Robert

 

• Villeneuve-Saint-Germain (Aisne), du nouveau sur le site éponyme  par Bruno Robert

 

• 1977-1007 : trente ans de recherches sur les « fossés en croix » de l’oppidum de Villeneuve-Saint-Germain par Pascal Ruby & Ginette Auxiette

 

• Le souterrain aménagé de Mesnil-Domqueur (Somme) par Bernard Petit

 

Résumés :

 

Villeneuve-Saint-Germain (Aisne), du nouveau sur le site éponyme


Une fouille préventive effectuée sur une petite surface a livré des fosses du groupe de Villeneuve-Saint-Germain. Une partie importante du matériel recueilli provient d’un niveau néolithique en partie préservé autour des fosses. Ces installations sont postérieures à celles anciennement connues et témoignent d’une longue occupation du site à cette période.

English  Deutsch

 

 

1977-1007 : trente ans de recherches sur les « fossés en croix » de l’oppidum de Villeneuve-Saint-Germain


A l’occasion de la reprise des fouilles sur l’oppidum du second âge du Fer de Villeneuve-Saint-Germain, dans le cadre d’un programme plus spécifiquement axé sur les fossés « en croix », la première partie présente un historique des recherches archéologiques sur le site depuis le XIXeoppidum, soit 100 hectares. Trois principaux acquis se dégagent des nouvelles fouilles : la mise en évidence d’un cuvelage, dans les fossés, dont les poteaux verticaux, plantés dans la paroi, constituaient le support ; la confirmation de la présence de cloisons transversales, au moins aux extrémités des fossés ; la vérification que le fossé visible en photo aérienne, au nord du méandre, près de la rivière, est bien l’extrémité - à près de 900 m de distance - du fossé exploré en 1981. s. dont il se dégage trois grandes époques, nos recherches pouvant constituer le début d’une quatrième. Au fil des fouilles qui les ont concernés entre 1977 et 1982, les fossés ont progressivement révélé une partie de leurs propriétés, qui ont donné lieu à plusieurs interprétations et reconstitutions que l’on rappelle et commente. Le nouveau programme de recherche part de cet état des connaissances qui a fait émerger des problématiques complémentaires, à l’origine du nouveau programme qui cherche à intégrer dans ses approches la nouvelle superficie estimée pour l'oppidum, soit 100 hectares.


Les conséquences de ces découvertes pour la compréhension du site dans son ensemble, sont rapidement envisagées. Les comparaisons anciennement proposées entre ces structures si originales et des aménagements d’autres sites sont pour finir réexaminées à la lumière des résultats de ces nouvelles recherches.

English  Deutsch

 

 

 

Le souterrain aménagé de Mesnil-Domqueur (Somme)


Le vaste souterrain aménagé découvert fortuitement fin 2005 sous le centre du village de Mesnil-Domqueur peut être regardé comme un modèle des souterrains de type muche en Picardie. L’intérêt majeur du site réside dans le fait qu’il n’a pas connu les remaniements habituellement occasionnés par les occupations ou les réutilisations tardives. Accessible dans son intégralité, il est parvenu jusqu’à nous dans un très bon état de conservation. Pour la première fois, une étude architecturale et archéologique est possible dans un souterrain resté clos depuis le début du XVIIIe siècle. Des informations de tout premier ordre permettent ainsi de préciser la chronologie des occupations et de proposer une fonction primitive à cette catégorie d’ouvrages souterrains conçus durant les guerres du deuxième tiers du XVIIe siècle. 

English  Deutsch

 

30 autres produits dans la même catégorie :

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...